29
mei
2018
|
00:00
Europe/Amsterdam

Résultats 2017 de Blokker Holding

  • Le déploiement de la stratégie est dans les délais, mais la restructuration pèse lourd sur les résultats de 2017
  • Résultat négatif prévu provoqué pour près de la moitié par des coûts de restructuration uniques
  • Résultats commerciaux décevants. Premières améliorations visibles chez Blokker au dernier trimestre 2017

 

Amsterdam, 29 mai 2018 – En 2017, Blokker Holding a fait de grands pas en avant dans la mise en œuvre du changement de stratégie annoncé en mai 2017 et des réorganisations et cessions associées. Conformément au changement de stratégie annoncé, il avait déjà été anticipé que 2017 serait une année financièrement décevante qui s'accompagnerait de coûts de réorganisation élevés et d'éventuelles pertes comptables. Les coûts et les débits de cette vaste restructuration ont donc gravement affecté les résultats. La performance commerciale décevante de toutes les enseignes de magasins – la raison du changement de stratégie – pèse également lourd sur le résultat. Le résultat net de l'exercice 2017 s'élève à -344 millions d'euros (-180 millions d'euros en 2016), dont 154 millions d'euros de coûts exceptionnels liés à la restructuration amorcée du groupe. L'EBITDA 2017 déclaré s'élève à -231 millions d'euros (-142 millions d'euros en 2016).

 La baisse du chiffre d'affaires de 1 965 millions d'euros en 2016 à 1 583 millions d'euros l'année dernière s'explique en grande partie par la perte des chaînes vendues et des fermetures de magasins, mais résulte également de résultats commerciaux décevants. Les premiers effets positifs de la nouvelle stratégie ont été visibles chez Blokker Pays-Bas au dernier trimestre 2017. Les visites aux magasins sont en augmentation et la conversion se développe également de façon positive. Sur la base de ces développements et d’une assise financière toujours solide avec une solvabilité de 41,0 % (47,5 % en 2016) et une ligne de crédit de 485 millions d’euros, les actionnaires et le Conseil de surveillance ont une fois de plus confirmé leur confiance dans la stratégie et dans l’avenir.

Résultats commerciaux décevants. Premières améliorations visibles chez Blokker au dernier trimestre 2017 Résultat négatif prévu provoqué pour près de la moitié par des coûts de restructuration uniques

'Heureusement, la tendance à la fin de l'année chez Blokker B.V. semble s'être lentement inversée avec la croissance du chiffre d’affaires en raison de l'augmentation du nombre de visiteurs et de la conversion. Il s’agit de signaux prudents indiquant une amélioration. L'intégration de Nextail à Blokker annoncée en mars 2018 donne également un nouvel élan à la croissance en ligne de Blokker. Travailler au rétablissement de Blokker demeure un processus épineux sur lequel nous travaillons tous d’arrache-pied. Les efforts inlassables de nos collaborateurs durant cette période difficile sont extrêmement louables et importants pour notre avenir. Avec les bons plans en face de nous et le financement disponible pour les soutenir, nous partons du principe que notre stratégie produira le résultat souhaité'.
Michiel Witteveen, membre du Conseil de surveillance et PDG par intérim de Blokker Holding :
'Nous avons connu une année turbulente avec les plus importantes restructurations et cessions de l’histoire de notre groupe. Tout cela fait partie du changement stratégique que nous avons mis en branle. En 2017, cela a entraîné des pertes importantes en raison des coûts de réorganisation, des dépréciations et de résultats commerciaux décevants de toutes les entreprises de vente au détail'.
Jeroen Visser, Directeur financier de Blokker Holding

Faits saillants 2017:

  • Au cours de l'année écoulée, Blokker Holding a enregistré un chiffre d'affaires de 1 583 millions d'euros (1 965 millions d'euros pour l’exercice précédent). Ceci inclut les chiffres d’affaires des entités vendues jusqu'au moment de la vente.

  • La croissance des activités en ligne s'est poursuivie dans presque toutes les chaînes de détail au cours de l’an dernier. Néanmoins, il y a une petite diminution du total à la suite de la vente précédemment mentionnée de Leen Bakker et d’Intertoys. De 173 millions d'euros en 2016 à 168 millions d'euros l'année dernière. Blokker.nl affiche une croissance de 25 %. Les ventes en ligne de Blokker aux Pays-Bas représentent désormais 15 % du chiffre d'affaires total.
  • Blokker Holding dispose d'un tel financement que le déploiement de la stratégie, avec l'impact lié sur les résultats, peut encore être réalisé à un bon rythme. La solvabilité était de 41,0 % à la fin de l'année. La ligne de crédit de 485 millions d'euros court jusqu'en 2021.
  • Les flux nets de trésorerie provenant des activités opérationnelles s'élèvent à -219 millions d'euros en 2017 contre 8 millions d'euros en 2016. Les entreprises de détail vendues représentaient un produit net de 93,7 millions d'euros. 40,8 millions d'euros ont été comptabilisés sur les participations cédées. Le produit de 93,7 millions d'euros a été entièrement investi dans Blokker B.V.

 

Avancement de la réorganisation

Pendant l’exercice où le changement de stratégie a été annoncé, Leen Bakker, Intertoys et Xenos Allemagne ont été vendus et les centres de services partagés et les services de soutien du holding ont été démantelés et/ou hébergés par des filiales ou des tiers. Chez Blokker, les derniers magasins des 100 à fermer sont maintenant fermés. Marskramer est maintenant une enseigne de franchise sans magasins propres et le démantèlement du centre de distribution de Mijdrecht est achevé.

Perspectives

Une grande partie de la vente prévue étant effectuée et l’organisation déjà dans une large mesure structurée en fonction de la nouvelle priorité sur Blokker, il importe de poursuivre les développements du dernier trimestre. L’amélioration du contact avec les clients, le nombre croissant de visiteurs, la meilleure connexion entre la boutique en ligne et les magasins, et un réseau de distribution optimisé devraient conduire à l’amélioration des chiffres de ventes à de meilleures marges.

Les signes opérationnels pour Blokker sont meilleurs que l'an dernier et les restructurations les plus importantes sont désormais derrière nous. Nous prévoyons que la tendance positive du dernier trimestre va se poursuivre. Big Bazar et Maxi Toys sont vendus selon la stratégie annoncée. Une transformation de cette envergure nécessite du temps et Blokker Holding s'attend à ce que 2018 s’achève également sur un résultat net négatif.

Les flux nets de trésorerie provenant des activités opérationnelles s'élèvent à -219 millions d'euros en 2017 contre 8 millions d'euros en 2016. Les entreprises de détail vendues représentaient un produit net de 93,7 millions d'euros. 40,8 millions d'euros ont été comptabilisés sur les participations cédées. Le produit de 93,7 millions d'euros a été entièrement investi dans Blokker B.V. Blokker Holding dispose d'un tel financement que le déploiement de la stratégie, avec l'impact lié sur les résultats, peut encore être réalisé à un bon rythme. La solvabilité était de 41,0 % à la fin de l'année. La ligne de crédit de 485 millions d'euros court jusqu'en 2021.

Boilerplate

À propos de Blokker Holding :

Blokker Holding est un groupe de distribution néerlandais actif dans les secteurs des articles ménagers et des jouets, avec quatre enseignes de magasins, environ 950 magasins et plus de 9 000* employés dans sept pays. Les enseignes sont Blokker, Maxi Toys, Marskramer (franchise) et Big Bazar. Blokker Holding a décidé en mai 2017 de se concentrer entièrement sur Blokker, le magasin avec lequel tout a commencé en 1896. Marskramer continue en tant que formule de franchise et grossiste. Les magasins Big Bazar et Maxi Toys seront vendus. L'organisation en ligne de Blokker Holding, Nextail, est intégrée à Blokker, ce qui permet à Blokker de renforcer son approche omnicanal et de donner un nouvel élan à la croissance en ligne.

* À la fin de l’exercice 2017 et moins Leen Bakker, Intertoys (y compris tous les magasins de Bart Smit et Toys XL) et Xenos.

Pour en savoir plus, cliquez sur blokkerholding.nl.